ChristopheDieu.net

Comment biaiser ses sources de trafic en même pas 10 leçons !

Voilà 2 exemples qui permettent de ruiner la réalité de vos sources de trafic.

Une petite erreur technique et votre trafic direct fond comme neige au soleil

Il m’est arrivé une petite mésaventure sur un des sites que je gère. Lors d’un changement anodin de javascript, le referer direct était perdu sur la home page et transformé en organic (SEO), ce qui fait que mon trafic SEO était largement surgonflé  sur l’ensemble du site, la home page étant la première page vue par le direct, la courbe du trafic direct ci-dessous chutait drastiquement.

baisse-direct

Le problème n’était pas évident à déterminer, le cas inverse du trafic SEO compté en direct étant une erreur plus commune, et en plus j’ai mis un petit moment à m’en apercevoir. j’ai donc faussé mes sources de trafic pendant plus d’une semaine.

Un grand classique : la perte des paramètres de campagne

Celui là je le déteste : il suffit que votre agence media bien aimée oublie vos paramètres utm dans les URL des destination pour une campagne ou bien que que votre webagency préférée fasse une redirection 301 sauvage sur une page de destination de campagne ce qui fait “sauter” vos paramètres de campagnes :

Une belle campagne Display ou Affiliation se trouve alors considérée comme du Referral
Une belle campagne SEA se retrouve considérée comme du SEO

Pour illuster cela on voit que pendant une période ou j’étais en vacances en plus, une redirection sauvage a été faite en 301 sur une page de destination d’une de mes campagnes SEA d’un nouveau site…voilà le résultat avec un SEA qui tombe à Zéro et un SEO surgonflé.

inversion-sea-seo

Conclusion

Mettez des alertes GA sur vos sources de trafic avec une sensibilité de 10 à 20 % suivant vos campagnes en cours, cela vous permet de réagir vite. Cela parait évident mais beaucoup ne le font pas et s’aperçoivent du problème 1 semaine ou deux après. Dommage ;-)